Paris le 30 juillet 2016.

Aimer l’amour, l’écrire, publié par Les Éditions de la BnF et L’Iconoclaste, réunit pour la première fois une sélection des plus beaux manuscrits d’amour du XIXe au XXe siècle conservés à la Bibliothèque nationale de France, choisis et commentés par Antoine Compagnon.

Amour et littérature ne sont jamais éloignés l’un de l’autre comme le rappelle Antoine Compagnon dans la préface d’Aimer l’amour, l’écrire. De Victor Hugo jusqu’aux auteurs les plus contemporains, cet ouvrage réunit une trentaine de textes manuscrits qui explorent les mille et une facettes du sentiment amoureux, de l’amour fugitif jusqu’au « long amour vainqueur de la durée », en passant par l’amour contrarié ou idéalisé, décrit et exalté sous toutes les formes d’écriture, romans, poèmes, pièces de théâtre et correspondances.

Les lettres de Victor Hugo à Juliette Drouet, de Simone de Beauvoir à Jean-Paul Sartre côtoient les poèmes d’Arthur Rimbaud, Guillaume Apollinaire, Paul Valéry tandis que des extraits de L’Éducation sentimentale de Gustave Flaubert, de L’Écume des jours de Boris Vian ou d’Aurélien de Louis Aragon croisent ceux de Jean Genet, Roland Barthes ou Annie Ernaux.

Au fil de ces pages, Antoine Compagnon décrypte le sentiment amoureux tel qu’il s’exprime pendant deux siècles. Les manuscrits présentés en fac-similé et retranscrits sont également accompagnés de notices des conservateurs de la BnF qui plongent le lecteur au cœur du processus de création.

Des gravures de Delacroix, des dessins de Degas, des photographies de Nadar, Man Ray ou encore Cartier-Bresson complètent ces pages d’amour, qui figurent parmi les plus belles de la littérature française.

Aimer l’amour, l’écrire. Coédition Éditions de la BnF / L’Iconoclaste. 24 x 32 cm, 224 pages, 100 illustrations .

Contacts Presse BnF : Claudine Hermabessière, chef du service de presse. Hélène Crenon, chargée de communication presse. Contacts Presse L’Iconoclaste : Audrey Siourd, chargée de communication presse.

Publié par Félix José Hernández.

 

 

Deja un comentario