« Féerie », une soirée inoubliable au Moulin Rouge de Paris. Le Plus Célèbre Cabaret au Monde !

Paris le 8 février 2017.

Créé le 6 Octobre 1889, le Moulin Rouge ouvre ses portes sous la direction du tandem emblématique Oller-Zidler qui fait un pari audacieux… que le Moulin Rouge devienne “Le Palais de la danse et de la femme !” et un cabaret “plus luxueux, plus grand et plus élégant” que ceux qui existaient à cette époque. Pari réussi pour ce célèbre cabaret devenu un haut lieu de la fête parisienne, immortalisé par Toulouse-Lautrec, mondialement connu grâce à son French Cancan endiablé toujours exécuté aujourd’hui par les célèbres Doriss Girls.

Une salle au décor Belle Epoque, aux authentiques fresques murales et aux colonnes Moriss avec les affiches originales des artistes qui se sont produits sur la scène de ce cabaret mythique vous ouvre ses portes pour vivre une soirée inoubliable, en famille, entre amis ou … en amoureux !

Une troupe de 60 artistes issus du monde entier se produit 2 fois par soir dans la revue “Féerie”: plumes, strass et paillettes, décors somptueux, attractions internationales uniques, musiques originales… dans la grande tradition française du Music-Hall.

Depuis 127 ans, la plus mythique salle au monde accueille des millions de spectateurs venus admirer ses célèbres revues !

Le Moulin Rouge présente, depuis le 23 décembre 1999, “Féerie” conçue par Doris Haug et RuggeroAngeletti, metteurs en scène depuis 1961 des revues du plus célèbre cabaret du monde.

Sur une chorégraphie de Bill Goodson, “Féerie” est composée d’une troupe de 100 artistes, dont les 60 Doriss Girls recrutées dans le monde entier, de 1 000 costumes de plumes, de strass et de paillettes créés par CorradoColabucci et réalisés dans les ateliers parisiens les plus renommés (par exemple, 800 paires de chaussures faites sur mesure de la pointure 37 au 46 par la Maison Clairvoy et les plumes par la Maison Février,…), de décors somptueux aux couleurs chatoyantes et aux dessins uniques conçus par Gaetano Castelli et fabriqués par des artistes italiens, des meilleures attractions internationales aux numéros exceptionnels, de l’Aquarium géant … sur une musique originale créée par Pierre Porte, enregistrée par 80 musiciens et 60 choristes.

2 années et un budget total de 8 millions d’euros ont été nécessaires pour la création de “Féerie” et ses 4 grands tableaux conçus pour faire rêver les spectateurs du monde entier !

“Le Moulin Rouge aujourd’hui et hier, le Moulin Rouge toujours”

Les lumières de la salle s’éteignent, le rideau se lève … la troupe au complet entre en scène sous les yeux admiratifs du public. Les spectateurs se retrouvent dans le “Jardin” du Moulin Rouge et découvrent la “féerie” des lieux. Un brin de nostalgie !

“Les Pirates”

Que peut-il arriver à un pirate sur son bateau ancré en Indonésie ? Le Rêve ? L’Amour d’une femme idéale ? … A terre, on y croise des prêtresses, une gorgone dans son temple aux serpents, des femmes bijoux, des tigresses … Sandokanpourra-t-il offrir ses trésors à la femme de ses rêves ou assistera- t-on au sacrifice de l’amour dans la fosse aux pythons ?

“Au Cirque”

Le cirque arrive en ville … avec sa troupe de clowns, de sœurs siamoises, d’augustes, d’acrobates, ses drôles d’animaux sauvages et ses 6 petits chevaux ! Un tableau tout en couleur et tout en musique qui se termine par la grande parade des Doriss Girls et des DorissDancers.

“Le Moulin Rouge de 1900 à …”

Le Moulin Rouge rend un hommage aux femmes de Paris à travers le temps : le 14 juillet, la Libération de Paris, … sur un air de Java ou de Boogie. Le temps passe et laisse place à une nouvelle génération de femmes, plus belles et plus libres que jamais ! Moment incontournable de cet hommage : les Doriss Girls dansent le plus célèbre French Cancan du monde !

Le French Cancan !

Le 6 octobre 1889, le Moulin Rouge ouvre ses portes et accueille pour la première fois sur sa scène des jeunes filles qui exécutent une danse pas comme les autres … le French Cancan, anciennement appelé le Quadrille ! Des figures révolutionnaires, nées des Barricades, des frou-frou, des cris, un rythme endiablé,… des jupes qui se soulèvent pour montrer les jambes des jeunes danseuses et qui dévoilent leurs culottes.

Le Quadrille, danse en vogue dès l’origine, dépassa l’hexagone. En 1862, un anglais, Charles Morton, décida de changer le nom de cette danse et la baptisa French Cancan : “une drôle de danse qui fait du bruit et qui vient de France”.

Au Moulin Rouge, les danseuses, issues des métiers de lavandière, de lingère, de blanchisseuse, de couturière, et qui, le soir venu, se transformaient en danseuses de Cancan, devenaient pour la plupart des danseuses soit semi-professionnelles, soit professionnelles en faisant carrière dans le monde des spectacles parisiens : les nouvelles vedettes de Paris !

Cette danse est un succès et attire immédiatement une foule de personnages tous différents : des bourgeois, des princes, des artistes, des écrivains, … venus s’encanailler !

Des danseuses aux noms évocateurs resteront célèbres : la Goulue – l’égérie de Toulouse-Lautrec -, Jane Avril, Nini Pattes en l’air, Grille d’Egoût, la Môme Fromage, …

Aujourd’hui, 127 ans après ses premiers pas, le French Cancan est toujours présent tous les soirs sur la scène du Moulin Rouge, comme il l’a été dans toutes les revues qui s’y sont succédées.

Et ne danse pas le French Cancan qui veut ! Cette danse demande des qualités artistiques et physiques particulières. Un entraînement de 5 semaines est exigé pour toute nouvelle danseuse et les répétitions sont fréquentes.

Le French Cancan du Moulin Rouge est connu et “réclamé” dans le monde entier. Que ce soit pour le Festival de Cannes, Hollywood ou encore Hong Kong, Sydney, Le Carnaval de Rio, New York, Singapour, …, la troupe du Cancan n’hésite pas à franchir nos frontières pour représenter le Moulin Rouge et Paris.

Le seul et unique French Cancan, l’original, est celui du Moulin Rouge. Et ce, pour toujours …

Les Doriss Girls

Une bien jolie histoire, celle d’une petite fille allemande qui prenait des cours de danse en cachette de ses parents devenue Miss Doris, la maîtresse de ballet du Moulin Rouge … Entre l’Opéra de Karlsruhe et le Conservatoire, elle obtient son diplôme de professeur de danse et arrive à Paris en 1954. Les cabarets l’attirent est est engagée au Moulin Rouge en 1957. Dès 1961, JackiClerico, propriétaire du Moulin Rouge, reconnaît en Doris Haug et RuggeroAngeletti les chorégraphes capables de “monter” des revues à grand spectacle. Sa troupe de danseuses est rapidement surnommée les “Doriss Girls”; au nombre de 4 en 1957, elles sont aujourd’hui 60.

De tout temps, le recrutement des Doriss Girls a été international. Depuis 1997, Janet Pharaoh, a repris le flambeau. Elle auditionne de Las Vegas à Sydney, de Londres à Paris pour recruter les danseuses et les danseurs capables d’intégrer la revue et de se produire sur la scène du Moulin Rouge. Sur les 14 nationalités représentées, les principales sont l’Australie, la Grande-Bretagne … et la France ! Des critères sont exigés : une formation de danse classique obligatoire pour tous, une taille minimum de 1,75 m pour les danseuses, 1,85 pour les danseurs et une plastique qui doit faire rêver les spectateurs.

La direction artistique porte une attention toute particulière au maintien du physique de la troupe : la prise et la perte de poids sont réglementées (+ ou – 2 kilos), les coupes de cheveux et les changements de couleurs sont surveillés, …Une salle de musculation permet aux danseurs d’entretenir leurs muscles, pour le plus grand plaisir de notre Clientèle féminine !

Pour toujours rester au sommet de leur talent, et malgré 2 représentations par soir, les artistes s’entraînent régulièrement et continuent à prendre des cours de danse auprès d’un professeur.

Et chaque semaine, sous la houlette de la maîtresse de ballet et directrice artistique, Janet Pharaoh et de son équipe (chorégraphe résident, répétitrice Cancan, capitaines, …), les Doriss Girls et les DorissDancers, répètent les différents tableaux de la revue.

Le spectacle doit être parfait tous les soirs !

Le Restaurant

La Brigade du Moulin Rouge, composée de 120 maîtres d’hôtel, chefs de rangs et serveurs, officie tous les soirs dans la salle mythique dont la capacité est de 900 places.

Les plats servis aux Clients sont préparés sur place par une équipe de 25 cuisiniers.
« Aux commandes de la Cuisine, le Chef David Le Quellec, une référence dans la gastronomie avec une production “maison” reposant sur la maîtrise de tous les métiers de bouche. Un gage de création et de qualité au service de notre Clientèle.

Nos vins et champagnes sont sélectionnés par notre Chef Caviste parmi les plus grands crus français. Le Champagne est la boisson officielle du Moulin Rouge avec 240 000 bouteilles ouvertes par an.
Nous proposons 3 menus différents : Toulouse-Lautrec, Belle Epoque et VIP ainsi qu’un choix varié “A la Carte” et des menus végétariens et végétaliens. »

Le dîner est accompagné par l’Orchestre du Moulin Rouge et permet aux Clients de profiter de la piste de danse jusqu’au début de la représentation de “Féerie”, à 21 heures.

Le Chef Exécutif David Le Quellec

David Le Quellec pilote les cuisines du Moulin Rouge, suivant les standards et l’exigence de qualité souhaités par le très célèbre établissement parisien.

Né au Mans, David Le Quellec se passionne dès l’âge de 5 ans pour la cuisine. Il sortira 1er de sa formation avant de débuter une longue carrière derrière les fourneaux. Cuisinier personnel d’un général 5 étoiles durant son service militaire, le chef gravit très vite les échelons. Passant par de nombreuses maisons étoilées au guide Michelin telles que celles des restaurants parisiens Ledoyen, Taillevent ou encore Le Cinq du George V, il enrichit aussi son expérience à l’étranger au restaurant Le Reform à Manchester. Il devient ensuite Chef exécutif de l’hôtel Concorde Opéra à Paris.

De belles rencontres ont jalonné sa carrière : le Chef Philippe Legendre, Meilleur Ouvrier de France et 3 étoiles au guide Michelin et le Chef Philippe Jourdin, lui aussi Meilleur Ouvrier de France avec qui il a collaboré pendant 8 ans au Four Seasons Terre Blanche. En le faisant travailler sur son propre style, ces Chefs lui apportent le sens de la créativité, l’excellence du geste et la recherche de produits d’exception.

Au poste de Chef exécutif, David Le Quellec met en avant ses talents pour éveiller les papilles du public du Moulin Rouge. Entouré par la brigade de cuisine de 25 personnes et de la brigade de salle de 120 personnes, David Le Quellec enchante les 600 convives servis tous les soirs dans la salle mythique du Moulin Rouge.

Pour le Moulin Rouge et sa revue « Féerie », le savoir-faire de David Le Quellec symbolise la parfaite alliance de l’élégance d’un spectacle à couper le souffle avec une cuisine raffinée au service des 600.000 spectateurs qui viennent chaque année de tous les pays pour 2 heures d’éblouissement total et de bonheur inoubliable.

« Avec David Le Quellec, nous voulons que sa cuisine exprime et perpétue cette image d’une fête raffinée et parisienne que le Moulin Rouge donne à ses clients depuis plus de 125 ans » déclare son Président, Jean-Jacques Clerico.

« Le Moulin Rouge représente pour moi à la fois cette alliance de tradition et de modernité d’un spectacle vivant, tout ce que je recherche dans la composition de ma cuisine que je veux toujours évolutive » complète le nouveau Chef, David Le Quellec.

Les Artisans du Moulin Rouge

Depuis 1945, la Maison Clairvoy crée, fabrique et vend des chaussures sur mesure pour le monde du spectacle, avec une spécialité bien particulière pour les bottines de French Cancan. La Maison Clairvoy propose également une ligne de chaussures de ville sur mesure pour homme et femme. Boutique et Atelier au pied de Montmartre dans le 9ème arrondissement.

Le Moulin Rouge a acquis ces dernières années deux Ateliers, bottier et plumassier, afin de préserver le savoir-faire français et continuer ainsi de pouvoir présenter des costumes et des chaussures de scène d’une qualité exceptionnelle.

Maison CLAIRVOY – 17, rue Fontaine – 75009 Paris – Tel. 01. 48.74.44.03 – www.clairvoy.fr

Depuis 1929, la Maison Février est spécialiste de la plume dans tous ses états! Du Music-Hall de Mistinguett aux revues à grand spectacle d’aujourd’hui en passant par Joséphine Baker, Zizi Jeanmaire ou Dita Von Teese … la Maison Février habille toutes les stars! L’atelier collabore également avec les plus grands créateurs de mode Yves Saint Laurent, Lacroix, Givenchy, Galliano, Jean-Paul Gaultier, Louis Vuitton… Des collaborations artistiques exceptionnelles qui font aujourd’hui de la Maison Février le leader mondial des maîtres plumassiers!

Maison FEVRIER – 11, rue Lepic – 75018 Paris – Tel. 01. 42.33.73.47 – www.maisonfevrier.fr

Les Costumes

Plumes, Strass et Paillettes …. Depuis les revues à grand spectacle de Mistinguett, les costumes ont une place prépondérante dans les spectacles du Moulin Rouge. Partie intégrante de la création d’un spectacle, aux côtés de la mise en scène, de la chorégraphie, des décors et des lumières, les costumes dessinées par CorradoColabucci ont nécéssité un budget hors-norme de 4 millions d’euros qui permet toutes les extravagances notamment pour la fabrication des coiffes, chaussures, bijoux et autres gabrielles…

• 1000 costumes et accessoires
• 12 costumes par artiste
• Faits main et sur-mesure dans les ateliers de la Maison Février (plumassier), de la Maison Clairvoy (bottier), de l’Atelier Couture et de l’Atelier de Création du Moulin Rouge
• 33 personnes travaillent au quotidien dans les ateliers du Moulin Rouge (costumiers, couturiers, bottiers, plumassiers, …)
• Matières utilisées : cuirs, strass Swarovski, perles, broderies, sequins, satin, … Autruche, Coq, Paradis Rouge, Nandou, Épaule d’Oie, Aile d’Oie, Héron, Pintade, Faisan doré …
• 5 bottiers personnalisent et conçoivent les 800 paires de chaussures avec les meilleurs cuirs : veau, chèvre, boxcals, agneau,..
• Entre 10 et 280 heures sont necéssaires pour la confection de chaque costume
• 23 habilleurs en coulisses aident les 60 artistes aux changements de costumes

Le saviez-vous ?

Réalisation du costume de French Cancan – 200 mètres de frou-frou par jupon – 32 mètres de frou-frou par culotte – Poids de 5 kg – 5000 €

Réalisation du costume du Grand Final – 77 mètres de marabou – 280 heures de travail – 6 kg – 12 000 €
Quelques chiffres …

• 6 octobre 1889, ouverture du Moulin Rouge
• 630 000 spectateurs par an
• 50% de Clients Français, 50% de Clients Internationaux
• 900 places
• 2 représentations par soir, 365 jours par an
• 80 danseurs : 60 Doriss Girls et 20 DorissDancers
• 14 nationalités représentées sur scène
• 8 millions d’euros d’investissement pour la création de “Féerie”
• 1000 costumes de plumes, de strass et de paillettes. Plumes de la Maison Février
• 800 paires de chaussures du 37 au 46, créées sur mesure par la Maison Clairvoy
• 1 aquarium de 40 tonnes d’eau
• 6 chevaux nains : toys et falabellas
• 5 pythons
• 120 maîtres d’hôtel, chefs de rangs et serveurs (la plus grande Brigade de France)
• 240 000 bouteilles de champagne par an (1er consommateur dans le Monde, hors Grande Distribution)
• 700 seaux à champagne en argent
• 400 personnes travaillent au Moulin Rouge

Historique du Moulin Rouge

La naissance

6 octobre 1889 : Messieurs Oller et Zidler ouvrent les portes du Moulin Rouge au “Tout-Paris” et inaugurent le premier QUADRILLE REALISTE, immortalisé par les Anglais sous le nom de FRENCH CANCAN.
26 octobre 1890 : Son Altesse Royale le Prince de Galles, le futur Edward VII, qui effectue un séjour privé à Paris, retient une table pour découvrir ce quadrille dont la réputation avait déjà franchi la Manche. En le reconnaissant, la Goulue, jambe en l’air et tête dans les jupons, lance sans hésiter, “Ohé, Galles, tu paies le champagne ! ”
1891 : “La Goulue”: première affiche de Toulouse-Lautrec pour le Moulin Rouge.
12 novembre 1897 : Le Moulin Rouge ferme exceptionnellement ses portes en raison des obsèques de Charles Zidler.
29 novembre 1902 : Dernier bal au Moulin Rouge : il se transforme en théâtre concert. Réouverture prévue pour janvier 1903.
Les revues
3 janvier 1907 : “Rêve d’Egypte”, avec Colette.
29 juillet 1907 : “La Revue de la Femme”, première apparition de Mistinguett.
9 avril 1910 : Une ancienne dame d’honneur de l’Impératrice Eugénie assiste, au Moulin Rouge, à une représentation de la Revue Amoureuse. Elle est si charmée par la reconstitution fidèle de la cérémonie du retour des troupes d’Italie qu’elle ne peut s’empêcher de crier “Vive l’Impératrice ! “.
Les grandes revues de la “Miss”
1925 : La “REVUE MISTINGUETT”.
1927 :“ÇA C’EST PARIS”.
1928 “PARIS QUI TOURNE”.
Au Moulin Rouge, Mistinguett crée de nombreuses chansons devenues éternelles, dont “Valencia”, “Ça c’est Paris”, “Il m’a vue nue”, “On m’ suit”, cette dernière avec Jean Gabin.
1937 : Robert Hartman transforme la salle en night-club, ultra-moderne pour l’époque.
4 juin 1937 : Le COTTON CLUB de New York se produit au Moulin Rouge.
1939 : Dernière revue de Mistinguett.
Juillet 1944 : Edith Piaf est à l’affiche, avec en première partie, Yves Montand.
1951 : George France, dit Jo France, fondateur du Balajo, acquiert le Moulin Rouge et entreprend de considérables travaux de rénovation. Il confie à Henri Mahé, l’un des architectes les plus en vogue, l’aménagement de la nouvelle salle.
22 juin 1951 : Le nouveau Moulin Rouge ouvre ses portes. Au programme : danses et attractions, et bien entendu, le célèbre FRENCH CANCAN.
A partir de 1951…
… jusqu’en 1960 :Des artistes célèbres se succèdent : Luis Mariano, Charles Trénet, Charles Aznavour, Line Renaud, Bourvil, Fernand Raynaud, Lena Horne. Le célèbre French Cancan est toujours présent, réglé d’abord par Pierre Bergé, puis par RuggeroAngeletti.
19 mai 1953 : 25ème anniversaire du bal des Petits Lits Blancs, organisé par Guy des Cars, en présence du Président de la République, Monsieur Vincent Auriol, avec, pour la première fois sur une scène européenne, Bing Crosby.
1957 : Doris Haug fonde la troupe des “DORISS GIRLS” au Moulin Rouge. Au nombre de 4 au départ, elles sont aujourd’hui 60.
1959 : Le Moulin Rouge se transforme : création et aménagement d’un nouvel espace cuisine pour proposer à une clientèle de plus en plus internationale un “dîner-spectacle”, avec une carte gastronomique et des revues qui vont acquérir une réputation mondiale.
1962 : JackiClerico prend la direction du Moulin Rouge. C’est le début d’une nouvelle ère : agrandissement de la salle, installation d’un aquarium géant et premier ballet aquatique avec des danseuses nues.
1963 : “Frou-Frou”, premier succès. Superstitieux, Jacki Clérico ne choisit plus alors que des titres de revues commençant par la lettre F. Et bien entendu, à chaque revue, le légendaire French Cancan est toujours présent.
7 septembre 1979 : Le Moulin Rouge, devenu un haut lieu parisien, fête ses 90 ans.
Sur scène, pour la première fois à Paris, Ginger Rogers entourée de nombreuses stars dont Thierry Le Luron, Dalida, Charles Aznavour, Jean-Claude Brialy, Georges Chakiris, Village People, Zizi Jeanmaire…
23 novembre 1981 : Le Moulin Rouge ferme exceptionnellement ses portes pour se produire devant Sa Majesté la Reine Elizabeth II d’Angleterre lors d’une “Royal Variety Performance” à Londres.
4 février 1982 : Show exceptionnel de Liza Minnelli.
3 juillet 1984 : Gala de Dean Martin.
25 septembre 1984 : Gala de Frank Sinatra.
1er décembre 1986 : Le plus célèbre danseur classique du monde, MikhailBarischnikoff, créé au Moulin Rouge un ballet original de Maurice Béjart.
20 février 1988 : Eblouissant à 90 ans, le Moulin Rouge se devait d’être encore plus étonnant à 100 ans. La première de “Formidable” est une “Royal Variety Performance”, l’une des plus prestigieuses manifestations officielles britanniques à laquelle participe chaque année, à Londres, un membre de la Famille Royale. Or, pour la 2ème fois de son histoire, cette manifestation s’est déroulée, au Moulin Rouge, en présence de S.A.R. lePrince Edward, invité d’honneur.
Londres, printemps 1989 : Représentation exceptionnelle du Moulin Rouge devant LL.AA.RR. le Prince et la Princesse de Galles.
6 octobre 1989 : Gala du Centenaire avec notamment Charles Aznavour, Lauren Bacall, Ray Charles, Tony Curtis, Ella Fitzgerald, Gipsy Kings, Margaux Hemingway, Barbara Hendricks, Dorothy Lamour, Jerry Lewis, Jane Russel, Charles Trénet, Esther Williams.
1994 : Gala Cartier au profit de la Fondation des Artistes contre le SIDA avec un concert privé d’Elton John.
1995 : Gala Lancôme – Lancement du parfum “Poème” avec Juliette Binoche. Concert privé de Charles Aznavour et de Jessie Norman.
14 novembre 1999 : Dernière représentation de la revue du Centenaire “Formidable”, qui a accueilli, de 1988 à 1999, plus de 4,5 millions de spectateurs.
23 décembre 1999 : Première représentation de la nouvelle revue “Féerie”.
2009 : Le Moulin Rouge fête ses 120 ans et participe exceptionnellement aux Journées Européennes du Patrimoine.
Depuis 2005 : Ouverture d’une Boutique Moulin Rouge (2005), Rachat de la Marque Moulin Rouge (2005), Rachat du Bottier Maison Clairvoy (2007), Rachat des murs (2009), Rachat du Plumassier Maison Février (2009), Rachat de La Locomotive devenue La Machine du Moulin Rouge (2010).
2014 : Le Moulin Rouge fête des 125 ans !

L’Evénementiel au Moulin Rouge

La mythique salle du Moulin Rouge accueille également dans sa superbe décoration Belle Epoque créée par Henri Mahé en 1951 des événements privés permettant aux Entreprises de profiter ainsi de la notoriété du Moulin Rouge pour accueillir leurs Clients dans ce lieu mythique du Music-Hall français.
La salle principale, (900 places), le Salon d’accueil “Toulouse-Lautrec, (50 personnes), le Balcon Impérial “VIP” (30 personnes) ou encore la Mezzanine (20 personnes) permettent de personnaliser les événements.

De grandes marques telles Sonia Rykiel, Yamamoto, France Télécom, Cégétel, Paco Rabanne, Le Comité du Second Marché, Yves Saint-Laurent, Schneider, Dassault Aviation, Cartier, Disney, Hermès, Air France, Peugeot, Relais & Châteaux, France 2 … pour ne citer qu’eux, ont déjà choisi le Moulin Rouge !

Contacts :

• Katrin Grigull, Directrice Commerciale Professionnels du Tourisme.
katrin.grigull@moulinrouge.fr

• Fabian Decaux, Directeur Commercial Entreprises, CE, Collectivités et Associations. fabian.decaux@moulinrouge.fr
Téléphone : 01 53 09 82 82

Soirée Dîner-Spectacle 19h
Menu Toulouse-Lautrec & Revue + 1/2 bouteille de champagne
Menu Belle Epoque & Revue + 1/2 bouteille de champagne Laurent Perrier

Soirée Spectacle
Revue “Féerie” et1/2 bouteille de champagne à 21h & 23h Revue “Féerie” sans boissons à 21h & 23h
Soirée VIP
19h: Balcon Impérial, Menu VIP, Revue “Féerie”, Champagne & Vins, Programme de la revue, Photo souvenir, Cadeau, Coupe-File et Vestiaire
21h: Balcon Impérial, Revue “Féerie”, Champagne, Boite de Macarons Dalloyau, Programme de la Revue, Cadeau , Coupe-File et Vestiaire
Réservations : Sur place de 9 h à 23 h.
Par téléphone au 01 53 09 82 82.
Par internet : www. moulin-rouge.com
Par e-mail : reservation@moulinrouge.fr

Le Moulin Rouge. Montmartre – Place Blanche 82, boulevard de Clichy 75018 Paris.
Téléphone : 01 53 09 82 82 Télécopie : 01 46 06 40 06
information@moulinrouge.fr
www.moulin-rouge.com
www.facebook.com/lemoulinrougeofficiel

Attachée de Presse : Fanny Rabasse .
Directeur Communication & Marketing : Jean-Luc Péhau-Ricau.
Directeur Marketing Stratégique : Virginie Clerico.

Publié par Félix José Hernández.