Paris le 25 mai 2016.

Dans un contexte sécuritaire et géoéconomique tendu, les découvertes de gaz en Méditerranée Orientale, et plus récemment celle du champ Zhor au large de l’Egypte, constituent un nouvel enjeu géopolitique et engendrent une recomposition des alliances entre les puissances régionales.

Cette nouvelle donne énergétique sera-t-elle un facteur de stabilité ou d’instabilité régionale? Comment les différentes acteurs du secteur énergétique et de la sécurité maritime perçoivent-ils ces mutations géopolitiques ?

Afin d’animer cette soirée, nous aurons la chance d’accueillir David Amsellem qui nous présentera ses travaux portant sur les enjeux des récentes découvertes de gaz naturel en Méditerranée orientale et leurs impacts sur les relations entre les Etats de la région. Virginie Saliou nous fera quand à elle part de son expérience et de son analyse des enjeux de sécurité en Méditerranée Orientale, espace maritime qui connait une recrudescence de conflits. Enfin, un représentant d’une entreprise énergétique française nous parlera des enjeux de l’exploration et de production en off shore dans le contexte de chute des prix du pétrole.

Docteur en géographie et géopolitique, David Amsellem s’est spécialisé sur les questions énergétiques, en particulier au Proche et au Moyen-Orient. Ses travaux portent sur les enjeux des récentes découvertes de gaz naturel en Méditerranée orientale et leurs impacts sur les relations entre les Etats de la région.

David Amsellem a travaillé plusieurs années en tant que consultant indépendant pour des entreprises et groupes multinationaux. Il y développe ainsi l’approche géographique et cartographique dans l’analyse des conflits et des risques pays. Fort de ces expériences, il décide de créer le cabinet de conseil Cassini, pour promouvoir la géographie et la carte géopolitique comme outil d’analyse, de communication et d’aide à la décision.

Docteur en science politique, Virginie Saliou a enseigné à Sciences Po Rennes la gouvernance des espaces maritimes ainsi que les grands enjeux internationaux et les politiques européennes, dont elle a dirigé le master pendant trois ans. Parallèlement, elle a conduit des missions d’expertise auprès de la Commission européenne lors de la rédaction du livre vert et du livre bleu sur la politique maritime européenne, auprès du Ministère de l’Environnement et du Secrétariat général de la mer lors du Grenelle de la mer et auprès du Ministère des Affaires Etrangères en tant que consultant extérieur au Centre d’Analyse, de Prévision et de Stratégie. Depuis septembre 2014, elle occupe le poste d’Adjointe du coordonnateur en matière de sûreté maritime au Ministère de la Défense. Elle est également rapporteur nommé à la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.

David AMSELLEM. Docteur en géographie et géopolitique de l’énergie.

Virginie SALIOU.Adjointe du coordonnateur en matière de sûreté maritime au Ministère de la Défense.

Françoise CLEMENCEAU.Directrice des Affaires Générales de la direction Moyen Orient Afrique du Nord de Total Exploration Production.

Jeudi 2 juin, 19h30 à 21h. Amphithéâtre Des Vallières, Ecole Militaire.

Ingrid LAMRI. Responsable du Comité Energies de l’ANAJ-IHEDN.

Publié par Félix José Hernández.

 

Deja un comentario