Paris le 12 janvier 2017.

Depuis 2006, la BnF, fidèle à sa tradition d’ouverture à la photographie actuelle, présente les images distinguées par les jurys des quatre sessions annuelles de la Bourse du Talent. Cette manifestation, organisée par Photographie.com est un moment incontournable de la reconnaissance des talents émergents.

Au fil des années, le public a pu découvrir non seulement les nouveaux talents, mais aussi les nouvelles lignes de force de la photographie contemporaine. Les jurés, issus de tous les horizons du territoire de la photographie, ont révélé et fait connaître de nombreux photographes largement célébrés. Citons entre autres Jürgen Nefzger, Stéphanie Lacombe, Nicolas Dhervilliers ou Lucie & Simon. Cette édition offre aussi sa moisson de travaux remarquables et se distingue par ailleurs car elle marque les 18 ans d’existence de ce prix devenu incontournable pour le monde de la photographie ainsi que les 10 ans du partenariat avec la BnF. Ce double anniversaire prouve que « le talent devient majeur » selon la formule du fondateur de la Bourse, Didier de Faÿs. L’édition 2016 voit également la naissance d’une publication aux éditions Delpire, qui recensera chaque année les travaux des lauréats selon un angle thématique fédérateur. Enfin, comme chaque année, les photographies exposées viendront enrichir les collections du département des Estampes et de la photographie de la BnF, confirmant le rôle essentiel de l’institution en faveur de la création contemporaine.

Bourse du Talent #65 Reportage

Le jury a choisi d’attribuer la Bourse Reportage à Sandra Mehl pour son sujet « Ilona et Maddelena », prénoms des deux sœurs adolescentes que la photographe a suivies dans leur quotidien de la Cité Gély de Montpellier, un quartier « sensible » proche du centre-ville. Tout autant témoignage sur la jeunesse dans les milieux populaires qu’introspection, cette série montre comment le quartier, les rituels familiaux et amicaux, peuvent constituer un refuge dans un environnement défavorisé, faisant ainsi dialoguer dureté sociale et tendresse, difficultés présentes et aspirations futures.

Bourse du Talent #66 Portrait

 Coup de cœur du jury de la Bourse du Talent en 2013 pour un projet qui interrogeait la perception de l’idée de normalité et d’identité, Vincent Gouriou a cette année reçu la Bourse Portrait pour la série intitulée « Des famille(s) ». Ses photographies dépassent le questionnement sur la redéfinition des contours actuels de la cellule familiale pour mettre en image le dialogue de l’autre et du même : l’homosexualité, la gémellité, la réassignation sexuelle, la fusion des rôles paternel et maternel.

Bourse du Talent #67 Mode

 Figurant parmi les finalistes de la Bourse Mode en 2013 avec « L’Habit fait le moine », Charles-Henry Bédué est consacré cette année grâce à son examen distancié de l’univers de la mode durant plusieurs Fashion Weeks parisiennes intitulé « Le Feu aux poudres ». Ce travail se présente comme un exercice de style au cours duquel il a tenté de trouver un juste équilibre entre le reportage documentaire et l’étude abstraite. La scansion des images entre les lignes cassées des genoux, les jeux de mains, les expressions des visages et le traitement des vêtements à la manière des vanités apportent un regard à la fois proche et critique sur cette effervescence de luxe et de créativité.

Bourse du Talent #68 Paysage

 Primé pour son travail « Intersection », débuté en 2014, Hicham Gardaf dresse ici, à travers les paysages péri-urbains, le portrait d’une société marocaine en pleine mutation. Portées par un chromatisme doux et empreintes de mélancolie, ses photographies qui confinent parfois à l’abstraction, se font le relais d’une césure sociétale entre des Marocains désireux de se préserver de l’urbanisation massive et d’autres qui soutiennent les évolutions qu’implique le tourisme grandissant, véritable ressource économique du pays.

Exposition Jeunes photographes de la Bourse du Talent 2016. 15 décembre 2016 I 26 mars 2017. BnF I François-Mitterrand. Allée Julien Cain. Accès libre. Quai François-Mauriac, Paris XIIIe. Commissariat : Photographie.com, en collaboration avec Héloïse Conesa, conservateur au département des Estampes et de la photographie, BnF. Contacts presse : Claudine Hermabessière, chef du service de presse et des partenariats médias et Isabelle Coilly, chargée de communication presse.

Publié par Félix José Hernández.

 

Deja un comentario