La Vie des autres par Neel Mukherjee

La Vie des autres par Neel Mukherjee

Paris le 29 août 2016.

 Fresque puissante et épique, tragique et comique, La Vie des autres de Neel Mukherjee, lauréat du Encore Award, retrace l’histoire d’une famille indienne prise dans les tourments historiques d’une nation en pleine mutation.

C’est un roman émouvant, l’histoire d’une famille dans  Calcutta  et  les champs de riz d’un pays au bord de la catastrophe. A lire absolument !

Calcutta, fin des années 1960. Prafullanath règne en patriarche sur la vaste maison qui abrite plusieurs générations de la famille Ghosh, sans se rendre compte que les fondations sur lesquelles repose l’harmonie domestique menacent de s’effondrer. Minée par les rivalités entre belles-filles et par les secrets, la famille se délite en même temps que la société bengalie se transforme. Au moment où la prospère affaire familiale se désagrège, Supratik, l’un des petits-enfants qui rêve de changer cette société sclérosée et profondément inégalitaire, choisit la voie de l’activisme radical maoïste. À travers cette puissante saga familiale, Neel Mukherjee illustre brillamment les fractures de la société indienne et le fossé creusé entre les générations et entre les nantis et les pauvres dans un pays à l’aube d’un tournant historique.

Né à Calcutta, Neel Mukherjee a remporté pour Le Passé continu, son premier roman, de nombreux prix en Inde et en Grande-Bretagne. La Vie des autres est son deuxième roman pour lequel il a été finaliste du Man Booker Prize et du Costa Award avant d’être récompensé par le Encore Award en 2014. Il vit à Londres.

« Plein d’observations graves, tout en laissant apparaître à l’arrière-plan une ville et un pays au bord du désastre. » The Times

« Le très ambitieux et très réussi roman de Neel Mukherjee se situe à Calcutta et dans les champs de riz sur le bord de la jungle dans l’ouest du Bengale occidental. » The Guardian

« Une prose épurée et poétique. » The Observer

« Neel Mukherjee n’est pas sans rappeler Tolstoï tant il parvient à donner vie à de nombreux et variés personnages en révélant leurs pensées les plus profondes. » The New Yark Times

«La Vie der autres est un livre éblouissant, féroce et extrêmement émouvant. Une fresque inoubliable et saisissante d’une période troublée. » Amitav Ghosh

« Neel Mukherjee revient avec un roman dense et ambitieux : La vie des autres, et nous surprend une nouvelle fois par sa capacité à nous mêler progressivement au destin de ses personnages. Il écrit comme on tisse une toile et on s’y laisse prendre. Tel un prisme, La vie des autres nous permet de poser un regard multiple sur la société bengalie et les mouvements insurrectionnels qui l’ébranlent au cours des années soixante. Et c’est ainsi que l’auteur nous plonge au beau milieu d’un peuple divisé par les inégalités et les injustices, et d’une famille gangrenée par les rancœurs et les non-dits : celle des Gosh. » Blog Un dernier livre avant la fin du monde

 « Fresque familiale ample et romanesque, La Vie des autres est merveilleusement rythmée et offre des personnages inoubliables. […] Portrait de famille, portrait d’un pays, la narration sophistiquée de Neel Mukherjee permet tout cela à la fois. Bravo ! » Librairies Ensemble

« Énorme coup de cœur, donc, pour cet ouvrage finaliste du Man Booker Prize en 2014. C’est un roman, foisonnant et relativement exigeant (on a vite fait de s’emmêler les pinceaux avec les personnages) mais l’effort du début est hautement récompensé par la suite. A découvrir absolument ! » Emma, Librairie Le Grenier (Dinan)

 La Vie des autres par Neel Mukherjee. 560 pages. Edition originale : The Lives of Others. Traduit de l’anglais (Inde) par Simone Manceau. © Piranha 2016 pour la traduction française. Illustration de couverture © iStock.com/Rdiokukka. Diffusion-distribution : Harmonia Mundi Livre. ISBN : 978-2-37119-045-0

 Publié par Félix José Hernández.