Paris le 9 août 2017.

Un roman magistral, vivant, haut en couleurs qui vous capte et vous transporte. La plume de Jessie Burton est belle et fluide. Excellente lecture!

En 1967, cela fait déjà quelques années qu’Odelle, originaire des Caraïbes, vit à Londres. Elle travaille dans un magasin de chaussures mais elle s’y ennuie, et rêve de devenir écrivain. Et voilà que sa candidature à un poste de dactylo dans une galerie d’art est acceptée ; un emploi qui pourrait bien changer sa vie. Dès lors, elle se met au service de Marjorie Quick, un personnage haut en couleur qui la pousse à écrire.

Elle rencontre aussi Lawrie Scott, un jeune homme charmant qui possède un magnifique tableau représentant deux jeunes femmes et un lion. De ce tableau il ne sait rien, si ce n’est qu’il appartenait à sa mère. Marjorie Quick, à qui il soumet la mystérieuse toile, a l’air d’en savoir plus qu’elle ne veut bien le dire, ce qui pique la curiosité d’Odelle.

La jeune femme décide de déchiffrer l’énigme des Filles au lion. Sa quête va révéler une histoire d’amour et d’ambition enfouie au cœur de l’Andalousie des années trente, alors que la guerre d’Espagne s’apprête à faire rage.

Après Miniaturiste, Jessie Burton compose une intrigue subtile entre deux lieux et deux époques que tout sépare en apparence, tout en explorant, avec beaucoup de sensualité, d’émotion et de talent, les contours nébuleux de la puissance créatrice.

« Deux ans après Miniaturiste, premier roman ambitieux paru en 2015 et devenu un best-seller dans le monde, on l’attendait au tournant. L’Anglaise Jessie Burton ne déçoit pas. » Le Figaro

« A travers l’histoire d’un tableau et du XXe siècle, Jessie Burton, l’auteure de Miniaturiste, signe un beau roman à l’anglo-saxonne pour questionner la place des femmes dans l’histoire de l’art. » Sylvie Tanette. Les Inrocks

« Une jeune femme, engagée dans une galerie d’art londonienne, tente de percer le secret d’un tableau troublant. Un roman irrésistible. » Nathalie Crom. Télérama

« Les filles au lion est un roman qui vous capte et vous transporte avec bonheur dans un univers que vous n’avez pas du tout envie de quitter. Bien rythmé, bien écrit, bien calibré. » Nicole Grundlinger. motspourmots.fr

« Après “Miniaturiste”, son premier roman vendu à plus d’un million d’exemplaires dans le monde, la jeune romancière anglaise Jessie Burton publie “Les filles au lion” (Gallimard), qui pourrait bien suivre le chemin du premier dans le cœur des lecteurs. Suspense, construction magistrale, personnages bien dessinés… Ce roman contient tous les ingrédients d’un bon roman populaire. » Laurence Houot. Culturebox

Jessie Burton est née à Londres en 1982. Elle a étudié à l’université d’Oxford avant de devenir comédienne pour le théâtre et la télévision. Miniaturiste, son premier roman a paru en 2015 aux Éditions Gallimard et s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires dans le monde.

Les Filles au lion. Jessie Burton. Roman. Titre original : The Muse. Traduit de l’anglais par Jean Esch. © Éditions Gallimard, 2017, pour la traduction française. 496 pages, 140 x 205 mm. Photo couverture : © Joséphine Cardin / Trevillon Images (détail). ISBN : 978-2-07-019697-5

Publié par Félix José Hernández.

Deja un comentario