Paris le 13 février 2017.

La Bibliothèque nationale de France expose dans sa Galerie des donateurs plus de cent quarante pièces issues des très riches archives du compositeur Olivier Messiaen (1908-1992), récemment entrées à la BnF et encore inconnues du public. Cette exposition et l’ouverture aux chercheurs du fonds conservé et classé par Yvonne Loriod, l’épouse d’Olivier Messiaen, marquent en 2017 le vingt-cinquième anniversaire de la disparition de ce maître de la musique du XXe siècle.

Le parcours présenté dans la Galerie des donateurs donne à voir la richesse et la diversité des archives qui ont rejoint en 2015 les départements de la Musique et de l’Audiovisuel de la Bibliothèque nationale de France. Soigneusement conservées, puis classées et annotées par sa seconde épouse et fidèle interprète, Yvonne Loriod, ces documents témoignent de l’ampleur des activités d’Olivier Messiaen, de son génie musical et du rayonnement de sa pensée. Leur présentation permet également d’approcher le cœur même de la création en suivant toutes les étapes de l’élaboration des œuvres, ainsi que les sources d’inspiration si particulières qui les ont nourries.

Les voyages, les recherches ornithologiques, les rapports sons-couleurs ainsi que l’environnement familial, et l’influence d’Yvonne Loriod sont organisés en grands thèmes autour d’un noyau central qui met en relief les activités du créateur, du théoricien découvreur de rythmes et de timbres nouveaux, et du professeur à l’enseignement inspiré, qui durant plus de trente années dans sa célèbre classe forma des générations de musiciens.

Manuscrits et esquisses d’œuvres majeures (le Quatuor pour la fin du Temps, Vingt Regards sur l’Enfant-Jésus, la Turangalîla-Symphonie et l’opéra Saint François d’Assise), éditions annotées pour l’exécution, partitions analysées lors des cours au Conservatoire (Le Sacre du Printemps de Stravinsky), photographies, textes, cahiers de travail et carnets de notations de chants d’oiseaux, objets, ouvrages et documents d’archives, mais aussi extraits de films, d’œuvres et d’interviews : cet ensemble exceptionnel propose une incursion inédite dans l’atelier du grand compositeur, théoricien et pédagogue pédagogue que fut Olivier Messiaen.

Exposition Messiaen, un génie au travail. 17 janvier I 5 mars 2017. BnF I François-Mitterrand. Quai François Mauriac, Paris XIIIe. Galerie des donateurs. Du mardi au samedi 10h > 20h. Dimanche 13h > 19h. Fermé jours fériés. Entrée libre. Commissariat : Marie-Gabrielle Soret, conservateur, département de la Musique, BnF. Contacts presse : Claudine Hermabessière, chef du service de presse et des partenariats médias et Hélène Crenon, chargée de communication presse.

Publié par Félix José Hernández.

Deja un comentario