Polyphonies au Centre Pompidou

Paris le 29 juillet 20016.

Le Centre Pompidou accueille « Polyphonies » dans la Galerie 0 – Espace prospectif, au niveau 4 du Musée. Cette nouvelle exposition prend pour  thème la voix comme matériau plastique, impliquant le corps humain dans son rapport au son et à l’espace. Il s’agit d’observer comment les artistes utilisent la voix, et particulièrement le chant, afin de créer des œuvres multimédia, de la vidéo à l’installation, en passant par la performance.

Oliver Beer, né en 1985 au Royaume-Uni, vit et travaille dans le Kent et à Paris. Musicien de formation, il s’intéresse tout particulièrement aux relations entre la voix et l’espace. Il présente pour « Polyphonies », plusieurs vidéos dont Composition for Two Pianos and a Empty Concert Hall (2011) et une performance, Making and Breaking Tristan. Moments forts de l’exposition, cette performance montre l’artiste coupant les cordes d’un piano, note par note, révélant ainsi « l’accord de Tristan », emprunté au compositeur Richard Wagner.

Mariechen Danz, née en 1980 en Irlande, qui vit et travaille à Berlin, dévoile une installation qui évolue pendant l’exposition. Celle-ci s’anime initialement par une performance vocale pop de l’artiste, évoquant le rapport entre langage et corps depuis les origines du langage jusqu’à aujourd’hui. Elle reste activée en permanence grâce aux « womb tomb », sculptures interactives réagissant à la chaleur.

Franck  Leibovici (né en 1975 en France, vit et travaille à Paris), poète et artiste, montre l’ultime volet de son mini-opéra pour non musiciens intitulé karesensui. Un jardin japonais de pierre, rythmé de rochers, ponctué de pupitres de partitions. « Activé » par les voix du public, ce jardin de pierres est composé de blocs de rocher dont chacun est relié à une des dix séquences de l’opéra. Cette installation est montrée pour la première fois à Paris.

Une série d’événements est prévue tout au long de l’exposition dont des soirées consacrées à  Mariechen Danz (19 octobre), à Kader Attia (26 octobre) et à Oliver Beer (2 novembre).

« Polyphonies » est la deuxième exposition présentée à la Galerie 0 – Espace prospectif après son ouverture en avril 2016 avec « Museum oN/off ». ce nouvel espace invite les publics à découvrir la création émergente à travers des projets inédits et expérimentaux d’artistes ou de groupes d’artistes utilisant de nouveaux modes de production, de nouvelles formes artistiques, au croisement des disciplines.

Polyphonies . Du 19.10.2016 au 23.01.2017. Centre Pompidou. GALERIE 0 – Espace Prospectif, Musée, niveau 4. Directeur : Benoît Parayre. Attachée de presse : Dorothée Mireux.

Publié par Félix José Hernández.