Tissus inspirés de la Maison Pierre Frey

Paris le 20 novembre 2015.

Du 21 janvier au 12 juin 2016, le musée des Arts Décoratifs accueille l’exposition « Tissus inspirés, Pierre Frey ». Installé dans les galeries d’études, cet événement est le premier grand hommage jamais rendu à cette figure majeure de la décoration intérieure. À travers un parcours chronologique retraçant 80 années de création , oeuvres et sa voir-faire définissant l’esprit et le regard de Pierre Frey sont ainsi mis en lumière. Cette présentation inédite de tissus et de papiers peints côtoie non seulement les collections permanentes du musée, mais également des travaux d’artistes contemporains réunis en exclusivité pour l’occasion. Ces derniers permettent de se rendre compte de l’impact considérable de Pierre Frey sur les pratiques artistiques actuelles . En célébrant l’histoire et l’identité de cette Maison, cette exposition plonge le visiteur dans les coulisses du métier d’éditeur de tissus d’ameublement et de papiers peints afin de révéler ses sources d’inspiration et ses méthodes de production.

Cette exposition révèle les plus belles réalisations conçues par la Maison Pierre Frey depuis 1935. En se déployant dans six salles, l’ensemble présente près de deux cents travaux issus des collections du créateur, mettant ainsi en avant l’éclectisme et les collaborations artistiques qui ont jalonné son histoire.

Né en 1903, il fait ses premiers pas dans le monde des tissus d’ameublement à l’âge de 17 ans, en tant que coupeur pour la Maison Burger. Il devient ensuite directeur de la Maison Lauer où il rencontre le dessinateur Jean Chatanay, avec lequel il s’associe pour créer leur propre société. En 1937, après avoir racheté les parts de son collaborateur, il inaugure la Maison Pierre Frey, installée au 47 rue des Petits-Champs, où se trouve encore le siège social de l’établissement.

Les valeurs qu’il instaure à l’époque demeurent aujourd’hui intactes grâce à ses trois petits enfants et son fils, Patrick Frey qui est responsable de la Maison depuis 1975.

Dès la première salle sont expliquées les étapes et les méthodes nécessaires à l’élaboration d’un textile initiant ainsi le visiteur au métier d’éditeur de tissus. Grâce à l’intervention d’un dessinateur, d’un tisserand et d’un imprimeur, Pierre
Frey mène un travail d’équipe, où l’implication de chacun est essentielle pour répondre à son exigence de qualité. De l’ébauche au produit fini, les pièces exposées enrichies de motifs, de couleurs et de matériaux variés sont mêlées pour évoquer l’identité stylistique du créateur. La suite du parcours de l’exposition présente des textiles et des papiers peints emblématiques, disposés aux côtés d’oeuvres du musée des Arts décoratifs.

L’association des créations Pierre Frey avec ces objets permet d’insister sur les contextes historiques et artistiques dans lesquels ces travaux ont été réalisés et de faire revivre les goûts et les tendances de temps révolus.

Cette approche historique du travail de Pierre Frey est également revisitée par une vision contemporaine, afin d’insister sur la modernité de son travail qui reste au coeur de l’actualité. Cette présentation est complétée par l’accrochage de quatre collections capsules de designers contemporains qui rendent hommage à Pierre Frey.

Dans l’espace dédié à la période 1935- 1959, Julien Colombier crée ainsi un imprimé aux couleurs franches réagissant différemment aux lumières ultraviolette, offrant une perception changeante de l’étoffe en fonction de l’éclairage. En regard des créations des années 1960-1979 de Pierre Frey, Benjamin Graindorge expose un papier peint pour lequel il a choisi de travailler sur des problématiques de perception visuelle et choisit le pixel comme unité, rejoignant ainsi l’esprit de l’Op’ Art du début des années 1970.

Quant à Marcel Wanders, il vient revisiter les travaux des années 1980-1999, pour réinterpréter le thème de la fleur, un motif permanent. Et enfin, Nao Tamura, en résonnance aux étoffes de la Maison Pierre Frey des années 2000-2015, puise dans son univers personnel pour créer un jacquard où le thème de la nature est omniprésent. Pour ce projet, la Maison a souhaité que le tissu soit réalisé dans son usine située dans le nord de la France. L’exposition se termine avec un hommage à la Maison Pierre Frey rendu, cette fois-ci, par sept artistes d’univers et de nationalités différents. Chacun a été sollicité pour travailler sur les concepts de la maison: la couleur, l’encre, l’histoire, la matière, le motif et le bruissement de l’étoffe.

Julien Salaud, Peter Gentenaar, Michelle Taylor-Dorset, ou encore Paule Riché, Kumi Yamashita, et enfin Memo Akten et Label Dalbin, font revivre, tout en le métamorphosant l’esprit créatif de la Maison Pierre Frey qui allie tradition et
modernité tout en étant tournée vers l’avenir.

Catalogue : « Tissus inspirés, Pierre Frey ».112 pages. Environ 100 illustrations. Format : 22 x 28 cm. Broché à rabats. Édition Les Arts Décoratifs. Mise en vente : 25 janvier 2016. Commissaires : Véronique de la Hougue, conservatrice en chef – département Papiers peints – musée des Arts décoratifs et Sophie Rouart , responsable du patrimoine Pierre Frey. Scénographie : Philippe Renaud.
Bruno ROGER, Président. David CAMEO, Directeur général. Olivier GABET, Directeur des musées. Pascale de SEZE, Directrice de la communication. Musées des Arts Décoratifs. 107, rue de Rivoli – 75001 Paris.

Publié par: Félix José Hernández.
Photo:Réflexion, Peter Gentenaar, 2015 © DR

Hispanista revivido.